Biodiversité

Le parc National du Manu a été crée afin de protéger l’une des zones les plus riches en biodiversité du monde. Il s’étend de la zone de montagnes des Andes orientales aux régions basses de la vallée orientale de l’amazone.

Cette région est connue pour être un “hotspot” de la biodiversité. Elle compte avec la plus importante variété d’habitats au monde: les 3800 d´altitude jusqu’au forêt de la zone base a 200 d´altitude.

Cela en fait l’une des destinations obligatoires pour toutes les personnes amatrices de nature.

Cette grande diversité se reflète dans tous les groupes taxonomiques, comptant plus de 5000 espèces de plantes se qui équivaut a 1/6 de toute la flore mondiale. 1437 espèces ont été enregistrées dans une parcelle de la station de recherche de Cocha Cashu.

Le groupe le plus connu est celui des vertébrés avec 221 espèces de mammifères (5% du total mondial), 1025 sortes d’oiseaux (10%), 150 espèces d’amphibiens, 100 espèces de reptiles connus à ce jour.

De nouvelles espèces ont été découvertes ces dernières années et nul doute d’autres ne reste à découvrir.

210 espèces de poissons ont aussi été enregistrées dans les rivières et lagunes du parc.

Parmi les invertébrés on compte: 1,307 espèces de papillons (15% du total mondial), 136 espèces de libellules, 650 de coléoptères et plus de 300 espèces de fourmis et surement beaucoup d’autres.

On estime que le parc abrite au total plus de 500 000 espèces vivantes, ce qui en fait la zone protégée avec la plus grande biodiversité du Pérou et probablement du monde. Son accessibilité permet aux visiteurs d’apprécier toute sa splendeur.

Comments are closed.